Aller au contenu
Accueil » Que sont les martyrs ? Pourquoi Être persécuté en raison de sa foi ?

Que sont les martyrs ? Pourquoi Être persécuté en raison de sa foi ?

    L’encyclopédie catholique définit comme « martyrs blancs » ceux qui sont maltraités dans leur vie quotidienne en raison de leur croyance dans le Christ. Ces persécutions ont eu lieu dans différentes régions du monde depuis deux millénaires. Aujourd’hui, on ne peut plus parler de persécutions au nom des croyances uniquement pour les chrétiens. Dans les pays où des communautés chrétiennes sont persécutées, les autres religions minoritaires vivent aussi des maltraitances. Le terme ancien de « martyr blanc » n’est plus utilisé de nos jours, mais les réalités qu’il recouvre existent toujours.

    Les persécutions religieuses au cours de l’histoire

    Pendant le Moyen Âge occidental puis dans notre monde contemporain, il n’est plus question de persécution de chrétiens lorsqu’ils ne remettent pas en cause l’interprétation de la Bible validée par l’institution.

    Cependant, des chrétiens souhaitant interpréter La Bible et le Nouveau Testament sous un angle différent ont subi des persécutions à partir du moment où ils étaient définis par l’Eglise comme hérétiques. Nous pouvons citer parmi les multiples exemples de l’Histoire :

            l’arianisme pendant l’Antiquité,

            le catharisme au Moyen-Age du XIIe au XIVe siècle,

            les différents mouvements protestants à l’époque moderne (avec des variations entre les pays).

    Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive.

    Il est à noter que dans de très nombreuses civilisations, une minorité religieuse quelle qu’elle soit, s’exposait à des répressions  sous le simple prétexte qu’elle avait une foi différente. L’exemple le plus récurrent dans l’histoire et toujours très vif aujourd’hui et celui du peuple Juif.

    À partir du XXe siècle, de nombreuses idéologies considèrent toute forme de dévotion comme un danger pour le pouvoir en place.

    A partir du XXe siècle, des états contre les religions

    Les chrétiens sont persécutés pour leur foi dans deux types de pays :

            Les états où toute forme de religion est considérée comme contre-productive pour l’évolution de ce dernier.

            Les états qui s’appuient fortement sur une religion, jusqu’à déduire de cette dernière son fonctionnement et ses lois.

    Cette évolution fait que là où les chrétiens sont persécutés, d’autres religions le sont également. En effet, les religions sont combattues par les idéologies qui souhaitent s’accaparer les pensées des individus, comme le nazisme, le communisme en URSS ou en Corée du Nord, et toute forme de tyrannie ou de dictature.

    Ces régimes réprouvent la croyance en un Dieu quel qu’il soit. C’est ici la volonté de contrôler les esprits qui régit les lois de ces états. Certains de ces pays comme l’Afghanistan, ou l’Arabie Saoudite s’appuient sur une seule religion qui sert alors de tyrannie et rejettent violemment toutes les autres.

    Les études publiées tous les ans par l’ONG « Portes ouvertes » font référence sur ce sujet. De nombreuses informations dans les parties suivantes sont issues de leurs études.

    Différentes formes de persécutions sur les croyants

    Le groupe « Portes ouvertes » a classé les persécutions sur les chrétiens en deux catégories : les violences physiques et matérielles, et les contraintes sur les modes de vie sous forme d’oppression.

     

    Les atteintes physiques et  matérielles des persécutions : les persécutions « marteau »

    Les atteintes physiques et matérielles contre les chrétiens sont des violences perpétrées en public où directement au domicile des personnes concernées. Elles consistent  à menacer, blesser ou tuer des personnes. On peut également s’attaquer aux biens des chrétiens persécutés : dégrader leur maison, s’attaquer à leurs affaires, à leurs animaux.

    L’oppression au quotidien : les persécutions « étaux »

    Ce type de persécution est beaucoup plus difficile à identifier car il peut s’exercer sur de menus actions de la vie quotidienne, s’attaquer à des groupes, interdire des pratiques. Certaines actions  commencent de manière insidieuse puis vont crescendo. Ces persécutions  concernent les personnes, les groupes familiaux, des groupes sociaux. À un stade plus élevé, les persécutions sont mises en place par le biais de textes de loi et deviennent institutionnelles, jusqu’à s’en prendre aux autorités ecclésiastiques, aux bâtiments et aux textes religieux.

    Deux exemples de groupes de chrétiens persécutés

                   En Chine : la pression d’un état totalitaire sur les religions

    « Dans la pratique, votre religion n’a plus d’importance, si vous êtes bouddhiste, ou taoïste, ou musulman ou chrétien : la seule religion autorisée est la foi dans le Parti communiste chinois. » a résumé un prêtre chinois  en parlant de la situation actuelle dans son pays.

    Depuis la prise de Pékin par Mao Tsé Toung en 1949 et la proclamation de la République populaire de Chine, le christianisme est devenu une cible. Ce climat a encore été exacerbé pendant la révolution culturelle ou les exécutions collectives, les actes d’accusation et les campagnes contre les religions n’ont cessé de croître. Depuis la fin de la Révolution culturelle en 1976, les églises (essentiellement protestantes) en Chine sont toujours rejetées par le pouvoir. Cependant, les conversions des chinois se multiplient poussées par un besoin de sens et de spiritualité.

                                  Des pressions administratives de plus en plus contraignantes

    Dès la proclamation de la République populaire de Chine en 1949, des contraintes ont commencé à être appliquées sur les groupes de chrétiens : les églises catholiques comme protestantes avaient l’obligation  d’adhérer à des mouvements patriotiques. Les églises officielles ont été coupées des autres églises du monde. En réaction, des églises souterraines et clandestines ont rallié des chrétiens chinois refusant de se soumettre.

    La pression sur les groupes religieux est exercée de plusieurs manières différentes :

            Ils doivent adhérer à la direction du Parti communiste chinois tout en veillant à éduquer et « guider le personnel religieux et les citoyens religieux à soutenir la direction du Parti communiste chinois »

            Au cours des services religieux, l’obligation est faite de chanter les louanges du régime communiste chinois,

            Les églises sont tenues d’éduquer leurs membres sur la culture traditionnelle chinoise,

            Une surveillance étroite de leur gestion financière est exercée,

            Mille et une tracasseries sont imposées.

    L’encouragement à la dénonciation

    Depuis les années 2010,  la dénonciation de chrétiens non déclarés est encouragée par la mise à disposition de nouveaux moyens de communications : des lignes téléphoniques sont spécialement mises en place, on peut aussi dénoncer un chrétien par SMS. Par ailleurs, ces dénonciations sont encouragées par de fortes récompenses pécuniaires.

     

    La destruction de biens et d’églises

    Les églises, malgré une quantité de tracasseries administratives visant à faire pression sur les chrétiens, arrivent cependant à exister en Chine. Elles ont des autorisations de construire et d’exercer leur culte à condition de respecter des règles de plus en plus strictes et absurdes. Tous les efforts des églises pour se conformer aux volontés de l’État chinois n’empêchent pas que des églises soient régulièrement rasées afin de réaffecter leur terrain à de nouveaux usages. Sur l’un d’eux, on a construit un nouvel échangeur routier, sur l’autre on a tout simplement  reconstitué un jardin.

    La persécution des familles chrétiennes

    Les familles chrétiennes sont ciblées entre autres par le biais de leurs enfants. À l’école, des questions très précises sont posés aux enfants sur les activités religieuses de leurs parents. Si  ces derniers veulent retirer les enfants de l’école pour les instruire à la maison, cela n’est pas possible  car le gouvernement chinois veut que la jeunesse soit éduquée dans les écoles athées du Parti communiste.

    De même, si les enfants chrétiens ne suivent pas les parcours déterminés par les autorités chinoises, leur avenir universitaire est menacé.

     

    Prières pour les martyrs de la chrétienté

    Seigneur Jésus, nous te louons et te remercions pour les martyrs de la foi qui ont donné leur vie pour témoigner de ta vérité.

    Nous te remercions pour leur courage et leur détermination à rester fidèles à toi malgré les persécutions et les souffrances.

    Nous te prions pour que nous puissions suivre leur exemple en étant courageux dans notre propre foi, même lorsque nous sommes confrontés à des épreuves et à des oppositions.

    Aide-nous à être des témoins authentiques de ta vérité, en aimant nos ennemis et en priant pour ceux qui nous persécutent.

    Nous te prions pour les âmes des martyrs, pour qu’ils reposent en paix dans ton royaume éternel.

    Nous te prions pour les chrétiens qui sont encore persécutés aujourd’hui, pour qu’ils soient protégés et réconfortés par ta grâce.

    Amen   

    Le blog chrétien catholique du Palais du Rosaire